Quittez le club de 95%, dès maintenant !

95 %, c’est le nombre de personnes qui regrettent leur misérable vie, allongées sur leur lit de mort.

Des personnes tristes. Déprimées. Qui se répugnent eux-mêmes face à la vie qu’ils ont mené.

Alors oui, c’est clair : ça donne envie de rejoindre la bande. D’échanger ses regrets, comme ça, allongés sur son lit de mort, en pleurant face à notre propre lâcheté.

Comment ça ?

Vous me dites que ça ne vous plaît pas tant que ça ?

Pourtant, ça ne saute pas aux yeux. Lorsque vous regardez la façon dont vous vivez, vous voyez vraiment quelqu’un qui veut à tout prix éviter ce club si facile d’entrée ?

Réfléchissez-y 5 minutes : vous passez vos journées comme si vous alliez vivre éternellement.

Désolé de vous décevoir, mais un jour, vous allez clapser. Exactement comme les membres du club des 95 %

Un jour, vous allez clapser, et il ne restera rien de vous. Si ce n’est vos critiques et votre mauvaise humeur, qui hanteront pendant des mois les quelques personnes qui se souviendront de vous.

Mais finalement ?

Vous allez finir par vous évaporer, comme de la vulgaire flotte chauffée à trop haute température, en emportant vos rêves avec vous. Dans votre tombe. Bien empilés. À côté de vous.

Et le pire dans tout ça ?

C’est la façon dont vous vous percevrez : croyez-moi, vous allez vous dégoûter.

Votre lâcheté, vos excuses merdiques et votre médiocrité vous reviendront aussi violemment que le plus vilain coup de poing de Mike Tyson.

Et à ce moment-là, il ne vous restera rien. Vous n’aurez plus de temps. Vous n’aurez plus de force. Et les quelques personnes qui seront à vos côtés se réjouiront déjà de votre l’héritage.

 

Mais vous pouvez encore changer

Aujourd’hui ?

  • Vous avez balancé vos rêve pendant que vous rouliez à 150 km, sur l’autoroute ;
  • Vous vous êtes enfermé dans une spirale infernale : métro-boulot-dodo.
  • Vous avez même essayé d’acheter votre bonheur : vous savez, en achetant une maison démesurée, une voiture plus grosse et un iPhone au prix d’un SMIC.

Mais cette vie ?

Vous pouvez encore la changer.

Vous n’êtes pas obligé de vous conformer aux règles que vous a inculquées votre famille.

Vous n’êtes pas obligé de faire ce que la société vous dit de faire.

Vous n’êtes même pas obligé de faire ce que vous ne voulez pas faire.

En réalité ?

Vous êtes libre de vivre la vie qui vous inspire tant. Vous êtes libre, à partir du moment où décidez de l’être.

Pour vous éviter de rentrer dans ce miséreux club de 95%, voici une liste de choses à arrêter, dès maintenant.

 

1 — Arrêtez de posséder autant de choses

C’est peut-être bateau de dire ça, mais vous n’emporterez pas vos objets avec vous dans votre tombe.

Ce super robot-cuiseur multifonction, cette voiture rouge qui brillait sur la route et ce frigo qui faisait des glaçons, tout ça, niet. Ils vont pourrir sur Terre pendant que les vers boufferont les restes de votre cadavre… sous Terre.

En plus ? Vous le savez mieux que moi, mais ces objets ne vous rendront jamais heureux. Sur le moment, c’était cool. Pendant une semaine vous avez profité.

Mais après ?

Après c’était seulement un crédit à rembourser. Du temps et de l’énergie à entretenir ses joujoux. Et du stress à l’idée de les abîmer.

Vos objets vous bouffent votre vie, littéralement.

Alors arrêtez d’acheter tout un tas d’objets inutiles, et donnez à des associations ceux que vous avez déjà chez vous.

Un bon désencombrement de votre maison s’impose, bordel.

 

2 — Éliminez les relations toxiques de votre vie

Pourquoi garder dans votre vie des personnes qui vous tirent vers le bas ?

Il y a plus de 7,8 milliards d’humains sur Terre. Dont plusieurs centaines de millions qui parlent votre langue.

Pourquoi diable vous emmerdez avec des personnes qui vous veulent du mal ?

Ça n’a aucun sens.

Alors même si ces vampires sont de votre famille, ou même si vous les connaissez depuis toujours, balayez-les d’un vif coup de balai s’ils n’apportent rien de positif à votre vie.

À la place, entourez-vous de personnes qui pensent comme vous, et qui ne veulent absolument pas rentrer dans le club des 95 %.

Pour reconnaitre les personnes toxiques de votre entourage ? Voici un article intéressant : 11 signes que vous avez une personne toxique dans votre vie.

 

3 — Arrêtez de faire ce qui ne compte pas pour vous

Votre boulot vous emmerde ? Emmerdez-le en retour, et trouvez le moyen de changer.

Vous n’avez pas envie de voir cette personne ? Annulez le rendez-vous.

Vous ne voulez plus faire une activité bien spécifique ? Arrêtez de la faire.

Encore une phrase bateau, mais : votre vie est courte, vous n’avez que 1000 mois à vivre.

À moins que vous ne croyiez à une quelconque religion qui vous demande de faire des choses qui vous emmerdent toute votre vie, vous allez juste amasser les regrets en passant du temps à réaliser ce qui n’a aucun sens pour vous..

Donc : arrêtez de faire ce que vous n’avez pas envie de faire, tout simplement.

 

4 — Prenez soin de votre putain de santé

J’ai une question pour vous : est-ce qu’il vous viendrait à l’esprit de tartiner votre maison avec un énorme pot de merde ?

J’espère bien que non.

Mais alors ?

Alors pourquoi vous le faites avec votre corps ?

  • Si vous fumez, arrêtez.
  • Si vous buvez, réduisez.
  • Si vous êtes gros, maigrissez.

Votre santé est la chose la plus importante que vous avez.

C’est pas pour rien que les gens, bien qu’obèse et diabétique, répètent par automatisme « et la santé surtout ! » à la nouvelle année.

Imaginez-vous simplement 2 minutes, cloué dans un lit d’hôpital : difficile de réaliser vos rêves, n’est-ce pas ?

Alors, si vous avez la chance de ne pas avoir de maladies incurables, bordel, faites attention à votre santé.

Faites du sport. Mangez bien. Dormez 8 heures par nuit.

 

5 — Osez vivre votre vie

La société est forte pour fabriquer des clones à la chaîne.

Regardez donc les jeunes diplômés, tout contents de finir leurs 5 années d’études… 2 semaines avant de pointer à Pôle Emploi parce qu’il n’y a rien pour eux.

Osez simplement vivre votre vie.

  • Pas celle que votre famille attend de vous.
  • Pas celle que vos amis attendent de vous.
  • Pas celle que la société attend de vous.

Merde, si vous avez des passions, si vous avez des rêves, si vous avez des objectifs, alors donnez-vous les moyens de les atteindre.

Si vous aimez peindre, donnez au monde l’occasion de voir vos œuvres.

Si vous aimez écrire, offrez à des personnes qui n’aiment pas leur vie de pouvoir s’évader.

Si vous aimez chanter, redonnez le sourire aux gens, à la simple écoute de votre voix.

Bref : ne privez pas le monde de votre singularité, de votre talent, de votre génie.

 

6 — Assumez-vous

Assumez votre style, votre unicité.

Si vous voulez dire quelque chose ? Dites-le.

Si vous voulez faire quelque chose ? Faites-le.

Si vous voulez être quelqu’un ? Soyez quelqu’un..

Assumez qui vous êtes, et ce, à 110 %.

Vous devez être vous. Les gens vous détesteront pour ça. Mais les gens vous aimeront pour ça également. Et il vaut mieux être détesté par 7 milliards de personnes que par soi-même.

 

7 — Autorisez-vous le bonheur

Vous avez le droit d’être heureux.

De réaliser ce que vous voulez vraiment.

De prendre plaisir à vivre.

De sourire, du matin au soir, si vous en avez envie.

Vous avez le droit à ce bonheur, autant que votre voisin, autant que n’importe qui.

 

Mais par pitié : ne gâchez pas votre vie

Il n’y a rien de pire que de gâcher sa vie.

Il n’y a rien de pire qu’attendre d’arriver sur son lit de mort pour se rendre compte qu’on a fait fausse route.

Il n’y a rien de pire que passer toute sa vie à vivre celle des autres.

Ne perdez pas votre temps avec ce qui ne compte pas :

  • Des joujoux matériels qui accaparent votre temps.
  • Des rêves qui ne vous appartiennent pas.
  • Un travail qui ne vous plaît pas.
  • Une vie, qui ne vous plaît pas.
  • Des pensées négatives.
  • De la négativité.
  • De l’amertume.
  • Des excuses.

Si vous voulez changer, changez.

Et bas les couilles de toutes les personnes prédécédées qui vous diront que ce n’est pas comme ça que la vie fonctionne, que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez, qu’il faut que vous redescendiez sur Terre.

Eux ?

Ils sont déjà sous Terre.

Vous ?

Vous pouvez vous élever, et vivre la vie qui a du sens POUR VOUS.

Alors arrêtez de vous gâcher la vie avec des drogues en tout genre, avec des regrets et de l’amertume, avec des pensées négatives, et commencez à briller, commencez à vous aimer, commencez à vous concentrer sur l’essentiel.

1 mail / jour pour apprendre à désencombrer votre maison et simplifier votre vie

Ce que vous allez découvrir :

  1. Tout ce que j'ai appris en 1 an d'écriture et de recherche sur le minimalisme ;
  2. Des astuces exclusives qui mélangent désencombrement et développement personnel ;
  3. Mes meilleurs conseils pour désencombrer votre maison, réduire votre charge mentale et vivre simplement dans un monde complexe ;
  4. Des emails funs où je vous dévoile des anecdotes croustillantes sur ma vie

Florian

Vous voulez devenir minimaliste? Bloquez-vous un après-midi, allumez votre ordinateur et parcourez les articles de ce blog. Ils sont écrits dans un seul but : vous donner le chemin à suivre étape par étape pour simplifier votre vie.


Dans le même genre, vous aimerez aussi :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>