2.5 étapes pour une cuisine minimaliste

Le but de cet article ? T’aider à passer de ce genre de cuisine :

cuisine encombrée

À ce genre de cuisine :

cuisine minimaliste

Entre les jeux de société, les discussions, les devoirs et bien sûr : cuisiner, tu passes des milliers d’heures dans ta cuisine.

Par conséquent ?

Ta cuisine doit être épurée, minimaliste. Pas dans le sens vide, avec rien du tout, comme celle de Béa Johnson.

Mais une cuisine pratique, où tu peux poser tes objets sans en faire tomber d’autres. Une cuisine assez épurée pour cuisiner sans être sérré.

(Comme dit ma mère : rien de pire que de devoir se mettre dans un petit coin en bordel pour couper ses légumes).

En un mot : tu dois (re) prendre plaisir à passer du temps dans ta cuisine.

C’est ok pour toi ?

Ça tombe bien, ça l’est aussi pour moi.

Alors soyons bien clair : cet article ne va pas t’apprendre à organiser ta cuisine. Le rangement, ce n’est pas mon dada.

Par contre ?

Tu vas découvrir :

  • Le plan d’action exact en 2,5 étapes pour désencombrer ta cuisine ;
  • 27 objets de cuisine dont tu peux te séparer dès maintenant pour vider tes placards ;
  • Des conseils pour éliminer le superflu dans chacune de tes catégories d’objets de cuisine (vaisselle, ustensiles, plats, appareils électroménagers).

Tu es aussi excité qu’un enfant qui va à la fête foraine ? Parfait. On peut donc commencer à désencombrer ta cuisine.

Mais avant de plonger la tête la première dans le chantier du désencombrement, découvre…

 

La vraie raison de désencombrer ta cuisine

Entre :

  • la facilité à nettoyer tes surfaces planes ;
  • l’aisance avec laquelle tu pourras retrouver et attraper tes objets ;
  • et la diminution du stress parce que tes objets arrêteront de t’agresser…

Les avantages à désencombrer ta cuisine ne manquent pas.

Mais selon moi, la raison qui surpasse toutes les autres, c’est celle-ci : reprendre plaisir à cuisiner.

Quand notre cuisine est encombrée, à tel point qu’on galère à poser une planche à découper, notre envie de cuisiner est… inexistante.

Mais à partir du moment où tu épureras ta cuisine, tu reprendras plaisir à préparer ta propre nourriture. Avec tous les avantages qui en découlent, comme une santé de Dieu grecque, par exemple.

Donc clairement : si à un moment tu dois choisir entre garder l’objet ou t’en séparer, pense aux bénéfices d’une cuisine minimaliste. Cette simple pensée va faire pencher la balance d’un côté qui t’avantagera sur le long-terme.

Trêve de blablatage, on peut passer au concret : les 2,5 étapes pour désencombrer ta cuisine.

 

BONUS : 27 objets à jeter dès maintenant pour désencombrer ta cuisine

Maintenant, on peut passer aux 2,5 étapes pour désencombrer ta cuisine.

Note : cet article à un but interactif. Je te conseille de le lire entièrement une première fois… et de revenir ensuite dessus pour suivre chacune des étapes.

 

Étape 1
Ouvre le premier tiroir de ta cuisine, et sors tout

J’ai réfléchi à la meilleure manière de désencombrer ta cuisine. Et j’étais tiraillé entre deux choix :

  1. Vider tous tes placards et classer tous tes objets en différentes catégories ;
  2. Ou alors : vider un placard, le désencombrer, puis un autre, etc.

J’ai opté pour la deuxième option, par souci de simplicité. Donc : tu vas prendre ton premier placard (ou ton premier tiroir), et tu vas le vider entièrement.

Ensuite, tu vas étaler le contenu sur ta table. Mais avant de le désencombrer, tu vas réunir les objets d’une même catégorie. C’est l’étape 1.5.

 

Étape 1.5
Réunis les objets d’une même catégorie

Admettons que, dans ton premier placard, tu stockais tes assiettes.

Dans ce cas, tu vas non seulement poser ces assiettes sur ta table, mais également toutes celles qui se sont dissimilées un peu partout dans ta maison.

Donc si tu conserves des assiettes dans ton salon, ou dans un autre placard de ta cuisine, tu vas les réunir.

Le but ? Avoir une vision de tout ce que tu possèdes pour trier objectivement.

Et tu vas procéder de la même façon pour chaque placard. Dès que tu tombes sur une nouvelle catégorie d’objets de cuisine, tu vas rapatrier tous les autres objets qui la composent, peu importe où ils se trouvent dans ta maison.

Voici les différentes catégorie d’objets de cuisine :

  • Tes assiettes ;
  • Tes verres ;
  • Tes couverts ;
  • Tes boîtes ;
  • Ta nourriture ;
  • Tes plats ;
  • Tes casseroles et tes poêles ;
  • Tes gadgets (coupe-persil, coupe-banane, casse-noix…)
  • Tes appareils électroménagers (cafetière, Thermomix, mixeur…)
  • Tes ustensiles de cuisine (spatule, cuillère à spaghetti, écumoire) ;

Note : on verra par la suite comment trier chacune de ces catégories d’objets.

Note 2 : pour être sûr de ne rien oublier, tu peux télécharger ta liste de désencombrement en cliquant ici

Liste de désencombrement cuisine

Donc : une fois que tu as vidé le premier placard de ta cuisine et que tu as réuni tous les objets d’une même catégorie, tu peux commencer à trier.

 

Étape 2
Commence à désencombrer ta cuisine avec la méthode des 4 cartons

Tu vas ensuite aller chercher 4 cartons assez grands. Tu peux aussi prendre des sacs, des sacs poubelles ou même des boîtes. Tant que tu peux rentrer des objets à l’intérieur, c’est parfait.

Tu vas ensuite renommer tes cartons de cette manière :

  • Je garde ;
  • Je jette ;
  • Je vends ;
  • Je donne.

Je ne vais pas t’offenser en t’expliquant l’utilité de chaque carton : je suppose qu’elles sont assez explicites.

Et tu vas ensuite trier tes objets de cuisine exactement dans cet ordre-là : ceux que tu gardes, ceux que tu jettes, ceux que tu vends, ceux que tu donnes.

 

Tu vas d’abord choisir, parmi tous les objets de cuisine étalés sur ta table, ceux que tu veux garder.

Et pour ça, tu peux utiliser la méthode des 5 « pourquoi », redoutablement efficace pour désencombrer ta cuisine.

Le principe est simple. Tu vas te demander :

« Pourquoi je garde cet objet ? »

Et à chaque nouvelle réponse, tu vas de nouveau te demander pourquoi.

Je vais te donner un exemple que j’ai eu la semaine dernière en coaching.

Moi : est-ce que tu utilises ce grand plat ?

Elle : non, mais c’est parce qu’il ne rentre pas dans mon four.

Moi : alors pourquoi tu le gardes ?

Elle : pour le jour où je vais changer de four.

Moi : ok, mais pourquoi le garder si tu n’en as pas l’utilité jusqu’à maintenant ?

Elle : parce que je vais surement inviter de la famille, et donc j’aurais besoin d’un grand plat.

Moi : je vois, mais tu as déjà invité de la famille lorsque tu avais ce four, n’est-ce pas ?

Elle : oui, c’est vrai, j’ai fait autrement du coup.

Fin de la discussion, elle s’est séparée du plat.

Dans cet exemple, il n’y a que deux « pourquoi ». Parfois, un suffira. Parfois, tu en auras besoin de 5 pour déterminer la cause exacte de la présence de cet objet chez toi.

Cette technique est particulièrement efficace si tu hésites entre garder l’objet, ou t’en séparer. Tu ne vas bien sûr pas l’utiliser pour tes assiettes (sauf si tu en as beaucoup).

Une fois le carton « je garde » rempli, tu vas laisser tes objets à l’intérieur. Interdiction de commencer à ranger. Tu rangeras à la toute fin.

Donc, résumons.

  1. Parmi tous tes objets sur la table, tu vas mettre, dans le carton « je garde », ceux que tu veux vraiment garder.
  2. Lorsque tu hésites, tu vas appliquer la méthode des 5 « pourquoi » pour déterminer l’utilité réelle de tes objets de cuisine.
  3. Tu laisses ensuite tes objets dans le carton, attendant sagement la fin de ton désencombrement.

Après : si tu te poses des questions sur le nombre d’assiettes à garder (ou de verres, ou de plats), j’y réponds dans la dernière partie de l’article.

Revenons à nos moutons cartons.

 

Le deuxième à remplir, c’est celui qui s’appelle « je jette ».

Tu vas jeter :

  • Tout ce qui est cassé ou périmé ;
  • Tout ce qui ne sert à rien (et que personne ne veut) ;
  • Tes magnets accrochés à la porte du frigo, car c’est moche, et ça encombre la pièce.

Normalement, tu vas jeter très peu de choses. C’est pour cette raison que c’est le deuxième carton à remplir.

 

Maintenant, passons au troisième : « je vends ».

Tu vas vendre :

  • Les objets qui se vendent facilement ;
  • Les objets qui coûtent cher (du style : appareil électroménager).

Vendre est long et fastidieux. N’essaie pas de tout vendre. Tu perdras trop de temps. Le but du désencombrement, c’est de t’alléger d’un poids, pas de t’en rajouter un.

 

Une fois que c’est ok, tu peux remplir le dernier carton, « je donne ».

Comme tu es une personne altruiste et généreuse, ton carton « je donne » sera le plus rempli. D’ailleurs, il te faudra surement plusieurs cartons « je donne ».

Tu vas donner la majorité des choses. Par exemple : ta vaisselle, tes ustensiles de cuisine ou encore tes boîtes.

Après : tu fais ce que tu veux.

Mais si tu veux un conseil : ne t’emmerde pas à essayer de tout vendre. Donne un maximum. Tu te sentiras plus léger par la suite, vraiment.

Et donc, voilà la méthodologie exacte pour désencombrer ta cuisine. On répète ?

  1. Vider entièrement le premier placard de ta cuisine sur ta table ;
  2. Si tu possèdes des objets similaires à ceux qui se trouvent sur ta table – peu importe leur emplacement dans ta maison -mets-les ensemble de sorte à désencombrer tous les objets d’une même catégorie en même temps, au même endroit ;
  3. Équipe-toi de 4 cartons, et désencombre dans cet ordre-là : je garde, je jette, je vends, je donne.

C’est aussi simple que ça. La simplicité est mère de vertu, il paraît.

Maintenant : tu te poses surement des questions.

« Oui, mais combien d’assiettes je dois garder ? »… « et combien de plats » ; « comment désencombrer mes gadgets » ; « et pour ces objets qui peuvent toujours servir, qu’est-ce que je peux bien faire d’eux ? ».

Pas de panique l’ami.

On va passer chacune des catégories en revue, pour te donner une idée de ce que tu peux garder.

 

Désencombrer chacune des différentes catégories d’objets de cuisine

Avertissement : nous sommes tous différents. Je ne peux pas te donner un nombre parfait à respecter.

Suivant le nombre de personnes qui logent chez toi ; la régularité à laquelle tu utilises ton coupe-banane ; et ta grande générosité à l’égard des membres de ton quartier qui viennent squatter ta cuisine toutes les semaines, les chiffres vont varier.

Donc adapte les conseils qui suivent à ta situation.

 

Tes assiettes :

  • Pour les grandes assiettes : 3 par personnes + 10 pour les invités
  • Pour les petites assiettes : 1 par personnes + 10 pour les invités
  • Ne garde pas de la vaisselle pour les grandes occasions et pour tous les jours : garde seulement ta vaisselle pour les grandes occasions (que tu vas utiliser tous les jours). J’en parle dans cette vidéo.

Tes verres :

  • 3 par personne + 10 pour les invités
  • Idem : garde uniquement les plus beaux verres.
  • Si tu n’utilises que très rarement tes verres spéciaux (whisky, Ricard, vin, champagne…), alors donne-les.

Tes couverts (assiette, couteau, cuillère [grande et petite]) :

  • 3 de chaque par personne + 10 de chaque pour les invités.
  • Garde uniquement les plus beaux et les plus utiles : ceux pour les grandes occasions, par exemple.
  • Sépare-toi des couverts à salade.

Tes boîtes (ou saladiers) :

  • Garde uniquement les boîtes que tu utilises 80 % du temps.
  • Réfléchis à l’utilisation de chaque boîte, en utilisant la technique des 5 « pourquoi ».
  • Si tu hésites : garde les boîtes et les saladiers les plus grands. De cette manière, tu pourras faire face à toutes les situations.

Ta nourriture :

  • Jette celle qui est périmée.
  • Jette celle que tu as utilisée qu’une fois pour un plat spécifique, mais que tu n’utiliseras surement plus (épice à paëlla, par exemple).
  • Jette celle qui n’est plus à ton goût, que tu te forces à finir.
  • Si tu as des stocks importants (par exemple : 50 paquets de pâtes), et que tu veux une cuisine minimaliste, donne à tes voisins ou ta famille les paquets en trop.

Tes plats :

  • 3 plats suffisent dans 95% des cas : les autres sont rarement utilisés.
  • Si tu possèdes 6 plats de tailles différentes, garde seulement le plus petit, le moyen et le plus grand, de la meilleure qualité possible.
  • Si tu hésites quant à leur utilité, utilise la technique des 5 « pourquoi ».

Tes casseroles et tes poêles :

  • 3 casseroles et 2 poêles devraient suffire.
  • Si tu ne sais pas lesquelles garder, garde celles que tu utilises le plus souvent, ou celles de la meilleure qualité possible.

Tes gadgets (coupe-persil, coupe-banane, casse-noix…) :

  • Très peu utiles.
  • Réfléchis à pourquoi tu les détiens.
  • Si tu ne les as pas utilisés le mois dernier, tu ne les utiliseras surement jamais (sauf changement de saison, comme pour les noix ou les noisettes).

Tes appareils électroménagers (cafetière, Thermomix, appareil à crêpes, mixeur…) :

  • Le prix n’est pas une excuse pour les garder.
  • Sépare-toi de ceux qui sont trop chiants à nettoyer.
  • Sépare-toi de ceux qui peuvent être remplacés par d’autres objets (ex : si tu fais rarement des crêpes, sépare-toi de ton appareil à crêpe. Lorsque tu en feras, tu pourras prendre ta poêle).
  • « Ils peuvent toujours servir » n’est pas une excuse non plus : si tu ne les utilises pas, ou très peu, et qu’ils peuvent être remplacés, donne-les ou vends-les.
  • Garde en tête la place supplémentaire dans ta cuisine. Tu te sépares d’un objet pour te forger de meilleurs souvenirs, pour réduire ton stress.

Tes ustensiles de cuisine (spatule, cuillère à spaghetti, écumoire) :

  • La plupart ne servent que très rarement, et peuvent être facilement remplacés par tes couverts.
  • Garde uniquement ceux que tu utilises le plus souvent, comme une spatule ou un écumoire.
  • Moins c’est mieux.

 

Et voilà comment désencombrer ta cuisine.

Tu as toute la méthodologie entre tes mains. Il ne te reste plus qu’à suivre chaque étape dans l’ordre, à faire preuve de détermination et d’honnêteté, et en 3-4 heures, ta cuisine se verra transformée.

Tu reprendras plaisir à cuisiner. Tu auras plus de place. Tu te sentiras serein et détendu. Et ta cuisine sera propre, rangée et agréable.

Deux choses avant de te laisser cliquer sur la croix rouge qui signera la disparition de cet article :

  • Désencombre ta cuisine en une seule fois. Bloque-toi 3-4 heures, ce sera largement suffisant. Ne tri pas un tiroir chaque jour. Sinon, les résultats ne seront pas assez convaincants, et tu abandonneras avant d’avoir fini.
  • Garde plus que nécessaire. Si tu hésites vraiment, que tu as peur de manquer si tu te sépares d’un objet, alors garde-le. Pour la cuisine, il vaut mieux garder plus que pas assez. Si vraiment tu te rends compte que l’objet en question ne sert à rien, tu pourras toujours te séparer de lui plus tard.

Et voilà. Tu vois, c’est assez simple pour désencombrer ta cuisine.

  1. Tu vides tes placards.
  2. Tu regroupes tes objets par catégorie.
  3. Et tu les disperses dans 4 cartons, en suivant cet ordre-là : je garde, je jette, je vends et je donne.

Il ne te reste qu’une seule chose à faire : passer à l’action. Bloque-toi un après-midi, et lance-toi à corps perdu dans le chantier du désencombrement.

Je te souhaite bon courage, et si tu as besoin d’aide, j’envoie un mail pour jour pour t’apprendre à désencombrer le reste de ta maison, et pour t’apprendre à devenir minimaliste. Le lien pour t’inscrire est ci-dessous :

Florian

Vous voulez devenir minimaliste? Bloquez-vous un après-midi, allumez votre ordinateur et parcourez les articles de ce blog. Ils sont écrits dans un seul but : vous donner le chemin à suivre étape par étape pour simplifier votre vie.


Dans le même genre, vous aimerez aussi :

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >