Les 10 meilleurs conseils de désencombrement

Désencombrer sa maison n’a rien de facile.. Alors si vous suivez les mauvais conseils, vous allez finir par abandonner.

Les conseils les plus stupides, ceux qui vous empêchent de réussir votre désencombrement ? Je ne vais pas les détailler dans cet article. Je me suis déjà fait le plaisir de les démonter dans cette vidéo :

Par contre ?

Dans cet article ?

Vous allez découvrir 10 conseils d’experts pour désencombrer votre maison.

Alors attention.

Certains d’entre eux vous paraîtront vraiment simples. Et je vous connais : comme ils sont simples, vous allez penser qu’ils ne sont pas si efficaces que ça.

C’est faux.

Depuis mai 2019 j’aide les personnes à désencombrer leur maison. Et vous pouvez me croire. Ce sont les 10 conseils les plus efficaces et les plus utiles pour réussir à désencombrer votre maison.

Appliquez-les. Vous allez désencombrer plus rapidement. Et plus facilement. Que n’importe qui.

Conclusion ? Mettez de l’importance sur cet article.

Pas plus de blabla. Commençons avec le conseil n° 1.

 

Conseil n° 1
La règle de 90%

Ne pas savoir quoi garder. Et quoi jeter. Avoir peur de regretter. Ou de manquer. Osciller entre « je dois finir mon désencombrement » et « ça ne sert à rien, je ne vais pas y arriver ». Voilà une des plus grosses difficultés lorsque l’on désencombre.

Pourtant ?

Ce problème peut facilement être évité. Il vous suffit d’une simple technique pour différencier instantanément les objets essentiels de votre vie… des autres.

Cette simple technique ?

C’est une règle. La règle des 90 %

Le principe est simple : vous allez noter chacun objet sur 100. Si la note dépasse 90, vous le gardez. Sinon, vous le donnez.

Tellement cette règle est importante, je vous la détaille dans cette vidéo :

Croyez-moi : cette règle fait toute la différence.

Maintenant, découvrez le conseil n° 2. Si vous hésitez entre trier par pièce ou par catégorie, il va vous intéresser.

,

Conseil n° 2
Désencombrez par pièce et ensuite par catégorie

Il y a deux écoles dans le désencombrement.

La première vous dit : désencombrez par catégorie. De cette manière, vous avez une vision d’ensemble de tout ce que vous avez.

Et l’autre vous dit : désencombrez par pièce. De cette manière, vous n’avez pas besoin de courir pour récupérer vos objets partout dans la maison. Et vous allez voir immédiatement les bienfaits de votre désencombrement.

Personnellement ? Je trouve dommage de se priver des bénéfices d’une école pour en favoriser une autre.

Alors ? Je vous conseille de mixer les deux.

Exemple.

Vous désencombrez votre cuisine. Vous sortez toutes vos assiettes pour les trier. Mais vous avez aussi des assiettes dans votre salon. Donc, vous les réunissez. Vous avez alors les bénéfices des deux approches : la vision d’ensemble. Et les bienfaits immédiats du désencombrement.

C’est ok pour vous ?

Passons au conseil n° 3. Il vous donnera la motivation d’avancer malgré la tempête qu’est le désencombrement.

 

Conseil n° 3
La méthode de la chaîne pour réussir votre désencombrement

Ce qu’il y a de plus dur avec le désencombrement, c’est de persévérer.

C’est long. C’est difficile. On ne voit pas le fruit de ses efforts. On est donc tenté d’abandonner.

Et c’est précisément pour cette raison qu’intervient la méthode de la chaîne. Voici une histoire pour vous l’expliquer. Elle est tirée du livre Deep Work :

« Le conseil que donna Seinfeld à Isaac était pour commencer d’une évidence digne d’une lapalissade :

“Pour devenir un meilleur humoriste, il faut créer de meilleures vannes !”, affirme-t-il.

Puis, il lui a expliqué que pour créer de meilleures vannes, il fallait écrire tous les jours.

Seinfeld a poursuivi en décrivant une technique bien précise qu’il employait pour se tenir à cette discipline.

Il a un calendrier accroché au mur. À chaque fois qu’il écrit des vannes, il barre la date sur le calendrier en faisant une grosse croix rouge.

“Au bout de quelques jours, tu auras toute une chaîne”, a déclaré Seinfeld.

“Tiens-toi à cela et cette chaine grandira chaque jour.

Tu aimeras regarder cette chaîne, surtout lorsque tu auras quelques semaines de vannes sous le coude.

Ta mission suivante sera de ne pas briser cette chaîne.”

Donc ?

Prenez un calendrier. Rayez la date chaque fois que vous désencombrez. Votre ego prendra le dessus : vous n’allez pas vouloir briser cette chaîne.

C’est de cette manière que l’on avance. Et que l’on ne s’arrête qu’une fois l’objectif atteint.

Conseil n° 4, nous voici, nous voilà.

 

Conseil n° 4
Ne gardez pas vos objets au cas où

Les objets “au cas où” sont un piège. Vous les gardez parce qu’un jour, peut-être que vous aurez besoin.

Ça n’arrive jamais.

Vous les oubliez 90% du temps. Vous vous débrouillez autrement pour les 10% restants.

Mais je ne vous apprends rien. Vous le savez déjà. Sauf que savoir n’est pas suffisant. Vous devez l’intérioriser.

Donc : prenez un papier, un crayon. Puis listez un maximum d’objets “au cas où” dont vous vous êtes déjà séparé. À côté, inscrivez une croix pour chaque objet que vous n’avez finalement pas dû racheter.

Devant 10, 20, 50 exemples, vous n’aurez guère d’autres choix que de vous avouer vaincus. La raison aura eu raison sur les sentiments.

Note : si vous voulez d’autres techniques, voici un article sur le sujet : séparez-vous facilement de vos objets “au cas où” en 5 étapes inhabituelles

Maintenant, place à la plus grosse erreur de désencombrement. C’est aussi le conseil le plus insolite pour désencombrer votre maison plus facilement.

 

Conseil n° 5
Désencombrez avec des gants

Voici la plus grosse erreur de désencombrement : toucher ses objets.

Cela créer instantanément une connexion entre vous et l’objet. Des souvenirs refont surface. Des peurs s’activent. Vous avez plus de difficultés à vous séparer de lui.

Donc : ne touchez pas vos objets. Ou alors, portez des gants.

Je vous détaille d’autres stratégies pour ne pas toucher vos objets dans cet article : la plus grosse erreur de désencombrement que même Marie Kondo ignore 

 

Conseil n° 6
Faites des grosses sessions de désencombrement

Certaines personnes vous conseillent d’avancer petit pas par petit pas.

Pour moi ?

Ce conseil pu la merde.

Ce n’est pas en vous séparant d’un objet par jour que vous allez parvenir à désencombrer votre maison.

Donc : si votre emploi du temps le permet, effectuez de grosses sessions de désencombrement. Soit en vous fixant un objectif (ex : un placard par jour). Soit en utilisant le chronomètre (ex : 1 heure par jour).

Cela ne vous empêche pas de désencombrer moins longtemps les jours où vous n’avez pas le temps – toujours dans le but de ne pas briser la chaîne -, mais ne vous contentez pas de vous séparer d’un objet par jour.

Sinon : vous allez mourir avant de finir votre désencombrement. C’est quand même vachement con.

Allez, conseil suivant.

 

Conseil n° 7
Commencez votre désencombrement par un meuble qui vous pique les yeux

Commencez votre désencombrement par un meuble qui vous sort par les yeux. Un meuble que vous avez secrètement envie de voir brûler. Ou pas secrètement, d’ailleurs.

Videz-le. Désencombrez-le. Et brulez-le (ou donnez-le, c’est peut-être mieux).

Pourquoi ? Car vous allez voir le fruit de vos efforts. Directement. Vous allez donc être motivé pour continuer de désencombrer. Et puis, surtout : pourquoi garder un meuble que vous n’aimez pas ? C’est débile.

Je vous explique en détail ce conseil dans La Méthodologie. Une formation 100 % où je vous donne le plan d’action en 9,5 étapes pour commencer à désencombrer votre maison. Vous pouvez la télécharger ci-dessous :

La méthodologie : 

Le plan d'action en 9.5 étapes pour commencer à désencombrer facilement votre maison

Voici ce que contient cette formation 100% gratuite :

  • Les 3 conseils fondamentaux pour savoir exactement où commencer pour désencombrer votre maison.
  • L’épice : les 5 techniques bonus pour passer d’un désencombrement chiant à un désencombrement amusant.
  • La méthodologie : les 9,5 étapes à suivre dans l’ordre pour désencombrer l’intégralité de votre maison rapidement et facilement (et ainsi éviter le syndrome de ma grand-mère)
  • Rentrez votre prénom et votre adresse mail pour télécharger la formation (et commencer à désencombrer votre maison, facilement et rapidement).

    Ok. Le conseil n° 8, vous n’allez pas le voir souvent. De très nombreuses personnes passent à côté. Et c’est dommage.

     

    Conseil n° 8
    N’oubliez pas de désencombrer ces 4 endroits

    Il y a 4 endroits qui sont souvent oubliés par les blogueurs et youtubeurs minimalistes :

    • Vos murs ;
    • Vos portes ;
    • Vos tables.
    • Vos surfaces planes.

    Désencombrez ces 4 endroits en priorités. Ils vous demanderont peu d’efforts. Mais la récompense sera élevée. Vraiment élevée. C’est tout le principe de la loi de Pareto.

    Vous pouvez combiner ce conseil avec le septième. Alors, votre maison sera épurée en un rien de temps. Je vous le promets.

    Si vous voulez en savoir plus, j’ai détaillé ces 4 endroits dans cette vidéo :

    Le conseil n° 9, vous allez à la fois l’adorer… et le détester.

     

    Conseil n° 9
    Faites face à vos peurs

    Ne mettez pas vos objets en isolement. C’est stupide. Vraiment.

    Si vous ne savez pas quoi faire d’un objet. Que vous hésitez entre le garder et le donner. Si vous avez peur de manquer, de regretter, ou si vous culpabilisez, affrontez vos peurs. Bordel.

    N’écoutez pas les gens qui vous disent de mettre cet objet dans un carton pendant 3 à 6 mois. Et de décider seulement ensuite de son destin.

    En agissant comme ça, vous vous privez de tout l’apprentissage. Et vous n’avez pas la sensation de bien-être et de clarté d’esprit à la suite d’un gros désencombrement ;

    Alors faites face à vos peurs, et prenez une décision :

    • Soit garder l’objet ;
    • Soit donner l’objet.

    Mais ne le laissez pas entre deux mondes. C’est débile. Vous vous autosabotez en agissant de la sorte.

    C’est bon pour vous ? Découvrez le dernier conseil (même si, vous allez voir, je vous en ai réservé 4 bonus).

     

    Conseil n° 10
    N’attendez pas la motivation pour désencombrer

    La motivation, c’est de la merde.

    Si vous attendez d’être motivé pour désencombrer… vous allez pouvoir attendre longtemps.

    Donc ? N’attendez pas d’être prêt. N’attendez pas le bon moment. N’attendez pas la motivation.

    À la place ?

    Désencombrez. Dès que vous en avez l’occasion.

    Le désencombrement est important pour vous ? Désencombrez chaque putain de jour. Un tiroir. Un placard. Un meuble. Je m’en fous, mais désencombrez.

    • Vous n’êtes pas motivé ? Je m’en fous, désencombrez.
    • Vous n’avez pas trop le temps ? Je m’en fous, désencombrez.
    • Il y a la troisième guerre mondiale ? Je m’en fous, désencombrez.

    Désencombrez. Chaque jour. Si vous n’avez vraiment pas envie, ou vraiment pas le temps, désencombrez moins longtemps. Ou moins de choses. Mais désencombrez quand même. Rappelez-vous toujours : 1 vaut mieux que 0.

    Surtout : ne brisez jamais la chaîne du désencombrement. C’est le plus important.

    Allez, parce que je vous aime bien, et parce que vous êtes arrivé jusqu’ici, voici 4 conseils bonus.

     

    Conseil bonus pour réussir votre désencombrement :

    La méthode des cartons. Lorsque vous désencombrez, prenez 4 cartons avec vous. Pour donner, vendre, jeter et garder. Remplissez d’abord le carton “garder ». Puis “jeter”. Puis “vendre”. Et enfin “donner”.

    Mettez de la musique. Mettez votre musique préférée, et ambiancez-vous. Votre désencombrement doit être fun.

    Prenez des photos. J’ai un regret : ne pas avoir pris de photos de mes affaires. Ne faites pas la même erreur : prenez des photos.

    Demandez de l’aide à un coach. Si vous trouvez un bon coach en désencombrement, il peut vous faciliter grandement la tâche. Il vous aidera à distinguer l’essentiel du superflu. Je serais ravi d’être votre coach.

     

    Conclusion

    Vous voici en possession des 10 conseils de désencombrement les plus puissants et les plus utiles.

    Ce sont les 10 seuls conseils dont vous avez besoin. Alors mettez de la valeur dessus.

    Pour conclure, voici les 3 maîtres mots du désencombrement :

    1. Courage ;
    2. Régularité ;
    3. Persévérance.

    Il vous en manque un : vous allez échouer.

    Donc, appliquez les conseils, et réussissez enfin à désencombrer votre maison.

    1 mail / jour pour apprendre à désencombrer votre maison et simplifier votre vie

    Ce que vous allez découvrir :

    1. Tout ce que j'ai appris en 1 an d'écriture et de recherche sur le minimalisme ;
    2. Des astuces exclusives qui mélangent désencombrement et développement personnel ;
    3. Mes meilleurs conseils pour désencombrer votre maison, réduire votre charge mentale et vivre simplement dans un monde complexe ;
    4. Des emails funs où je vous dévoile des anecdotes croustillantes sur ma vie

    Florian

    Vous voulez devenir minimaliste? Bloquez-vous un après-midi, allumez votre ordinateur et parcourez les articles de ce blog. Ils sont écrits dans un seul but : vous donner le chemin à suivre étape par étape pour simplifier votre vie.


    Dans le même genre, vous aimerez aussi :

  • Très bonne vidéo et bien argumentée.

    En effet, garder ses objets dans un endroit plus difficile d’accès pour être certain de s’en débarrasser plus tard est illusoire. Dès le départ, nous savons au fond si nous voulons nous en séparer ou pas. Par contre, certains objets plus sentimentaux demandent en effet une sorte de « cérémonie » ou un petit délai pour pouvoir lui dire au revoir. Je n’ai pas été dans ce cas jusqu’à présent, mais j’ai connu des personnes qui en avaient besoin. Cela reste quand même rare.

    Merci encore pour ta vidéo!

    • Yes, je suis parfaitement d’accord pour la « cérémonie ». Je suis convaincu que l’on ne peut pas désencombrer toute sa maison en une seule fois.

      Moi-même j’ai dû passer 4 ou 5 fois sur l’intégralité de mes affaires pour éliminer 90% du superflu. Mais dans ce cas-là, ça ne change rien : on garde l’objet, ou on s’en sépare. Ce n’est pas grave de garder un objet parce qu’on ne se sent pas prêt à s’en séparer. C’est humain. Mais le principal, c’est de ne pas se mentir à soi-même. Et surtout : de ne pas l’envoyer dans un carton à l’autre bout de sa maison pour se déculpabiliser ^^

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >